bougie


bougie

bougie [ buʒi ] n. f.
• 1300 « cire pour chandelles », importée de Bougie, a. n. de Bejaia, ville d'Algérie
1Appareil formé d'une mèche tressée enveloppée de cire ou de stéarine dont la combustion fournit une flamme éclairante. chandelle. S'éclairer à la bougie. Allumer, souffler une bougie. Bougies d'anniversaire. Bougie d'autel. cierge.
2Par anal. de forme Chir. Tige cylindrique mince, flexible ou rigide que l'on introduit dans un canal pour l'explorer ou le dilater. cathéter, sonde.
Filtre cylindrique en porcelaine.
3Métrol. Ancienne unité de mesure d'intensité lumineuse, remplacée par le candela.
4(1888) Autom. Appareil d'allumage des moteurs à explosion. L'étincelle qui jaillit de la bougie met le feu au mélange gazeux. Bougie encrassée. Changer les bougies d'une voiture.

bougie nom féminin (de Bougie, nom propre) Bâtonnet en cire, en acide stéarique ou en paraffine entourant une mèche, et dont la combustion fournit une flamme éclairante. Appareil de forme cylindrique, qu'on introduit comme une sonde dans le canal de l'urètre, pour le dilater. Organe d'un moteur à explosion provoquant, par le passage d'une étincelle dans la chambre de combustion, l'inflammation du mélange gazeux provenant du carburateur. ● bougie (expressions) nom féminin (de Bougie, nom propre) Bougie décimale, ancienne unité d'intensité lumineuse, remplacée par la candela. Bougie filtrante, cylindre creux et poreux que l'on trempe dans une suspension et que l'on relie à une source de vide dans un but de filtration. Toucher bougie, finissage d'un cuir lui conférant un aspect cireux.

Bougie
V. Bejaia.
————————
Bougie
n. f.
d1./d Cylindre de cire, de stéarine, de paraffine, qui brûle grâce à une mèche noyée dans la masse. Souffler une bougie.
d2./d MECA Dispositif d'allumage électrique qui déclenche la combustion du mélange gazeux dans le cylindre d'un moteur.
d3./d OPT Ancienne unité d'intensité lumineuse, remplacée par la candela.

⇒BOUGIE, subst. fém.
I.— A.— Petit cylindre de cire, entourant et alimentant une mèche, dont la flamme fournit un moyen d'éclairage habituel ou d'appoint. Allumer, moucher une bougie; à la lueur d'une bougie, être pâle comme une bougie. Synon. chandelle de cire :
1. ... on ne voyait plus que la lueur d'une bougie à la clarté de laquelle lisait Joséphine dans sa chambre ...
KARR, Sous les tilleuls, 1832, p. 208.
2. Il haïssait le luxe, il brûlait de la chandelle pour ne pas brûler de la bougie.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1852, p. 57.
Noir de bougie. Le noir de bougie, qui possède une teinte noire intense magnifique et une extrême légèreté, ... (Manuel du fabricant de couleurs, 1884, t. 2, p. 202).
[La bougie allumée comme symbole du travail nocturne en chambre]
3. Voltaire fait de la poésie à la bougie, mais Virgile en fait aux rayons du soleil. Voltaire a fait des vers très pompeux, très éclatants, mais il n'y a pas de style en vers; il ne connaît pas le tissu du style poétique. Il a des vers, et point de style.
CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1807, p. 21.
4. — Que de réputations aux bougies, mortes au grand jour; d'héritiers de Voltaire que le public a forcés de renoncer à la succession; ...
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, 1812, p. 124.
[La bougie allumée comme symbole de la vie physique ou de la vie spirituelle] :
5. La vie est une bougie qui brûle. C'est vrai, à condition qu'on admette que la bougie pousse toujours et se régénère...
C. BERNARD, Cahier de notes, 1860, p. 133.
6. Garder la foi jusqu'au bout, comme on peut, comme une bougie allumée qu'on défendrait du vent en l'entourant de son manteau, c'est tout ce qu'on peut espérer, ...
GREEN, Journal, 1943, p. 67.
Loc., p. plaisant. (à la place de l'expr. usuelle voir trente-six chandelles). Quand on ferme les yeux de parti-pris, on voit trente-six bougies, comme disait le baron de Vidille, qui ne pouvait se résoudre à prononcer le mot plébéien de chandelles (MÉRIMÉE, Lettres à Madame de la Rochejacquelein, 1870, p. 286).
B.— P. ext. Bâtonnet de même forme dont la matière fusible est autre que la cire. Bougie diaphane. Bougie composée presque en totalité de blanc de baleine. Bougie de l'Étoile, de suif purifié. Bougie stéarique.
P. anal. :
7. ... Dieu a donné à l'homme l'intelligence pour venir en aide à la pauvreté de ses sens : je me suis procuré de la lumière.
— Comment cela?
— De la viande qu'on m'apporte je sépare la graisse, je la fais fondre, et j'en tire une espèce d'huile compacte. Tenez, voilà ma bougie.
Et l'abbé montra à Dantès une espèce de lampion pareil à ceux qui servent dans les illuminations publiques.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 198.
C.— [Bougie destinée à divers usages]
1. Bougie filée (roulée), pain de bougie. ,,Bougie mince et flexible, pliée en rond ou autrement, qu'on porte dans sa poche pour s'en servir au besoin (...)`` (Ac. 1878). Synon. rat de cave (cf. G. SAND, Histoire de ma vie, t. 3, 1855, p. 106).
2. Bougie utilisée dans une vente par adjudication pour déterminer la durée du temps consacré aux enchères :
8. Tous les yeux étaient fixés sur une table, où Julien aperçut, dans un plat d'étain, trois petits bouts de bougie allumés. L'huissier criait : trois cents francs messieurs!
STENDHAL, Le Rouge et le Noir, 1830, p. 150.
3. [Cf. supra, la bougie allumée, symbole de la vie] Bougies mortuaires (G. LEROUX, Le Parfum de la Dame en noir, 1908, p. 143); bougies du sapin de Noël; bougies des gâteaux d'anniversaire.
D.— Pop. et arg.
1. Pop. Figure, tête dans l'expr. faire une drôle de bougie (cf. supra être pâle comme une bougie) :
9. ... Jicky faisait une tête! ... Or, depuis dix ans qu'il travaillait avec moi, je n'étais pas sans connaître cette tête-là. C'était la bougie qu'il faisait chaque fois qu'il venait de commettre une bêtise et qu'il avait des embêtements.
CENDRARS, L'Homme foudroyé, 1945, p. 77.
2. Arg. (par l'intermédiaire de l'arg. éclairer « payer »), vx. Pièce de cinq francs (cf. A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 235).
P. ext. Synon. sou dans l'expr. mettre une bougie de côté (A. LE BRETON, Du Rififi chez les hommes, 1953, p. 46).
II.— Emplois techn.
A.— [P. anal. de forme et/ou de fonctions]
1. ÉLECTR. ,,Dispositif d'éclairage électrique comprenant un fourreau en porcelaine ou en autre matière ininflammable, et muni d'une douille à vis du modèle réduit`` (SIZ. 1968).
2. MÉD. Sonde pleine, cylindrique, rigide ou flexible, de forme et de dimensions très variables, utilisée pour l'exploration ou la dilatation d'un canal : œsophage, rectum, etc. (d'apr. Méd. Biol. t. 1 1970).
3. TECHNOLOGIE
a) Bougie d'allumage. ,,Dispositif composé de deux électrodes métalliques entre lesquelles éclatent des étincelles électriques à haute tension, utilisées pour allumer le mélange gazeux d'un moteur à explosion`` (SIZ. 1968). Changer, essuyer, dévisser une bougie d'automobile; une clef à bougies.
b) Bougie filtrante. ,,Filtre pour micro-organismes constitué par un cylindre creux en matière poreuse, fermé à une extrémité et communiquant par l'autre avec le récipient contenant le produit à filtrer`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Des filtres à bougies (R. BRUNET, Le Matériel vinicole, 1925, p. 459).
B.— OPT., vx. Unité d'intensité lumineuse. Bougie décimale ou internationale, bougie de violle (J. ESCARD, Les Lampes électriques, 1912, p. 2); bougie nouvelle. Synon. candela.
PRONONC. :[]. FÉR. 1768 note [ï] long. Cf. aussi FÉR. Crit. t. 1 1787 et LAND. 1834. À ce sujet cf. bouffi la rem. dans ROUSS.-LACL. 1927.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1300 bougie « cire fine dont on faisait les chandelles » (DELB. Notes dans DAUZAT 1973); 2. 1493 « chandelle faite avec cette cire » (Cptes de la reine, cit. Laborde, Glossaire dans GAY, s.v. bougeoir).
1 de Bougie (de l'ar. ), nom de la ville d'Algérie d'où cette cire était importée. 2 issu de 1 p. ell. Voir FEW t. 19, p. 35. L'esp. bujía (que RUPP., p. 106, croit être à l'orig. du mot fr.), attesté dep. 1611 (Covarrubias d'apr. COR. t. 1) et l'ital. bugía (v. DEI) sont empr. au français.
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 631. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 310, b) 3 302; XXe s. : a) 3 760, b) 1 786.
BBG. — GOUG. Mots t. 1 1962, pp. 43-45. — HAGNAUER 1968, p. 72. — HENRY 1960, p. 248. — LAMMENS 1890, p. 55. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 84. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 236.

bougie [buʒi] n. f.
ÉTYM. 1495; « cire pour chandelles, importée de Bougie », 1300; de Bougie, ancien nom de Bejaïa, ville d'Algérie, qui fournissait au moyen âge de grandes quantités de cire.
———
I
1 Appareil d'éclairage formé d'une mèche tressée enveloppée de cire, de paraffine ou de stéarine. Chandelle; (argot) calbombe, camoufle. || Fabrication, industrie des bougies. || Allumer une bougie. → Phosphorique, cit. 2. || Bougie qui brûle ( Couler, fondre, fuser). || Flamme de bougie. || S'éclairer à la bougie. || Travailler à la bougie, à la lueur d'une bougie. || Dîner aux bougies, à la lumière des bougies. || Appareils portant des bougies. Bougeoir; binet, brûle-tout, chandelier. || Éteindre une bougie ( Éteignoir).Vx (1875). || Bougie filée. || Pain de bougie (bougies souples que l'on pouvait porter dans sa poche).
(Utilisée à d'autres fins que l'éclairage). || Bougie d'autel. Cierge. || Bougie de carnaval. || Mettre des bougies sur un gâteau d'anniversaire.Vente aux enchères à la bougie, dont la durée des enchères est déterminée par le temps que mettent trois bougies à brûler.Employer de la cire de bougie pour empêcher l'effilage d'une étoffe. Bougier. || Taches de bougie.
1 Le cerveau des enfants est comme une bougie allumée dans un lieu exposé au vent; la lumière vacille toujours.
Fénelon, De l'éducation des filles, V.
2 (…) je me rappelais bien qu'il y avait une bougie; et la bougie en effet était là. Elle avait baissé. Il n'en restait qu'un bout de cire, presque liquéfié par la chaleur et qui achevait de fondre. La mèche se recroquevillait. On pouvait prévoir qu'elle allait s'éteindre. Elle éclairait pourtant, et la flamme se reflétait sur le plancher (…)
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 78.
2.1 Les mèches, après plusieurs essais, furent faites de fibres végétales, et, trempées dans la substance liquéfiée, elles formèrent de véritables bougies stéariques, moulées à la main, auxquelles il ne manqua que le blanchiment et le polissage. Elles n'offraient pas, sans doute, cet avantage que les mèches, imprégnées d'acide borique, ont de se vitrifier au fur et à mesure de leur combustion, et de se consumer entièrement; mais Cyrus Smith ayant fabriqué une belle paire de mouchettes, ces bougies furent grandement appréciées pendant les veillées de Granite-house.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 261.
2.2 Cependant la bougie, par le vacillement des clartés sur le livre au brusque dégagement des fumées originales encourage le lecteur, — puis s'incline sur son assiette et se noie dans son aliment.
Francis Ponge, le Parti pris des choses, p. 39.
2.3 Mon gâteau d'anniversaire qui n'a pas besoin de bougies pour être illuminé.
Michel Leiris, Haut mal, p. 225.
Loc. techn. Vx. Noir de bougie.
2 (1690) Par anal. de forme. Chir. Tige cylindrique mince, flexible ou rigide que l'on introduit dans un canal pour l'explorer ou le dilater. Sonde.Bougie filtrante ou bougie-filtre (1891) : filtre cylindrique en porcelaine.
tableau Lexique de la chirurgie.
tableau Vocabulaire de la chimie.
3 (1888). Appareil d'allumage des moteurs à explosion. || L'étincelle qui jaillit de la bougie met le feu au mélange gazeux. || Bougies encrassées. || Changer les bougies.Bougie luisante : bougie utilisée dans les moteurs semi-diesel.
4 (1922). Phys., vx. Unité de luminescence. || Bougie nouvelle. Candela.
3 Les bougies stéariques du commerce valent à peu près 1,25 bougie décimale; par conséquent une lampe à incandescence de 5 bougies vaut à peu près 4 bougies stéariques.
P. Poiré, Dict. des sciences.
Cour. Vx en phys. || Lampe de 100 bougies.
4 À l'avant de la passerelle, une lampe de cinq cents bougies, projetait sa lumière crue sur le gaillard (…)
Roger Vercel, Remorques, p. 15.
———
II Fam., vieilli. Figure, tête. Binette. || Faire une drôle de bougie.
DÉR. Bougeoir, bougier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bougie — BOUGIE. s. f. Chandelle de cire. Grosse bougie. Petite bougie. Bougie de nuit. Pain de bougie. Allumer de la bougie. Ne brûler que de la bougie. Bougie blanche. Bougie jaune. Une livre de bougie. Allumer les bougies. Eteindre les bougies.Bougie,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • BOUGIE — (Ar. Bajaya; ancient Saldae), town in Algeria. Rebuilt in 1067, Bougie attracted Muslim, Jewish, and Christian families, who had been exempted from taxes by the Muslim authorities as an inducement to settle there. A port, and often the capital… …   Encyclopedia of Judaism

  • bougie — BOUGIE. s. f. Chandelle de cire. Grosse bougie. petite bougie. pain de bougie. allumer de la bougie. ne brusler que de la bougie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bougie — Bou*gie , n. [F. bougie wax candle, bougie, fr. Bougie, Bugia, a town of North Africa, from which these candles were first imported into Europe.] [1913 Webster] 1. (Surg.) A long, flexible instrument, that is introduced into the urethra,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bougie — Difficile de cerner l origine géographique de ce patronyme. Il est quand même assez répandu dans l Ouest (44, 49). Peut très bien désigner un fabricant ou un marchand de bougies. Le mot bougie est en effet mentionné pour la première fois dans un… …   Noms de famille

  • Bougie — [bus̶c̶h̶i̱; aus gleichbed. frz. bougie] w; , s: Dehnsonde zur Erweiterung enger Körperkanäle (speziell der Harnröhre) …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • bougie — wax candle, 1755, from Fr. bougie wax candle, from Bugia, Algeria, (Arabic Bijiyah), a town with an established wax trade …   Etymology dictionary

  • bougie — [bo͞o′jē΄, bo͞ozhē΄] n. [Fr, wax candle, after Bougie, Algerian seaport (< ML Bugia < Ar Buǧâya) whence wax candles were imported] 1. a wax candle 2. Med. a slender instrument introduced into a body canal, esp. the urethra or rectum, as for …   English World dictionary

  • Bougie — (fr., spr. Buschih), 1) Wachsstock Wachslicht; 2) (Cereolus, Chir.), dünnes, längliches, meist rundes, festes, bisweilen auch ausgehöhltes, meist biegsames Instrument, in verschiedene kranke Kanäle des Körpers, vorzüglich die Harnröhre, längere… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bougie — Bougie, Stadt, so v.w. Bugia 3) …   Pierer's Universal-Lexikon